affirmations positives reprogrammer cerveau

Reprogrammer son cerveau grâce aux affirmations positives

Vous êtes fatigué de votre mal-être au quotidien ? Rien de change dans votre vie ? Saviez-vous qu’il existe une astuce simple et à la portée de tous pour améliorer votre bien-être et votre vie ? Aujourd’hui, Sasha vous partage comment reprogrammer son cerveau grâce aux affirmations positives, en appliquant une méthode accessible à tous, qu’elle a testée sur elle-même !

Qu’est-ce que la reprogrammation par les affirmations ?

Le principe est assez simple : il consiste à reprogrammer son cerveau en se répétant des phrases formulées positivement (appelées affirmations positives) et en accord avec les choses que nous souhaitons dans nos vies.

Il s’agit donc d’autosuggestion, un outil puissant proposé par Émile Coué, créateur de la méthode du même nom (pour en savoir plus, voir cet article de psychologies.com)

Le piège des formulations négatives

Tout d’abord, il y a une chose majeure à comprendre : le cerveau ne comprend pas la négation.

Si je vous dis de ne pas penser à un éléphant, à quoi pensez-vous ? #Inception

À un éléphant, évidemment, et ce même si vous avez bien compris qu’il ne fallait pas.

Et bien, il en est de même pour la formulation de vos objectifs ! Si vous vous répétez “je ne veux plus fumer”… votre cerveau entend “je veux fumer”. Assez contreproductif, n’est-ce pas ? Il va falloir reprogrammer tout ça !

Formulez une phrase négativement et votre cerveau entendra l’inverse. C’est d’ailleurs pour cela que les publicitaires conçoivent des slogans sous la forme affirmative. Un slogan comportant un « ne pas », un « ne jamais » ou un « ne rien » est toujours une mauvaise idée !

Pour aller plus loin, nous vous recommandons de regarder cette conférence de l’expert en science comportementale Steve Abd Al Karim, sur l’impact de la négation dans notre langage.

Les affirmations toxiques qui polluent votre cerveau

Ensuite, il faut aussi comprendre que nous sommes entourés d’affirmations “toxiques”.

Ce sont toutes ces phrases dévalorisantes, ces croyances limitantes, ces idées pessimistes que vous vous infligez au quotidien ou que vous entendez dans les médias ou auprès de votre entourage, et ça depuis votre enfance jusqu’à aujourd’hui.

“L’argent c’est mal”, “Je suis nulle”, “C’est trop difficile”, “Les temps sont durs” etc.

Plus tard, j’ai fait le rapprochement avec les 4 accords toltèques.

(Cette image est un lien affilié, cela veut dire qu’en achetant ce livre en passant par cette image, vous contribuez à soutenir Endless Riviera, sans que cela n’impacte le prix d’achat – merci par avance)

Dans cet ouvrage, l’auteur explique comment nous donnons ainsi notre accord à des croyances limitantes et négatives qui programment notre esprit à l’aide de la répétition.

Le pouvoir de la répétition

Enfin, ce qui enfonce le clou de toutes ces affirmations toxiques et phrases négatives qui programment notre cerveau au malheur, c’est la répétition.

La répétition est le secret pour ancrer ces phrases dans notre esprit. Ainsi, elle conditionne notre vision du monde et nos comportements.

Et ça aussi, les publicitaires l’ont bien compris. C’est pourquoi les pubs nous sont répétées aussi souvent.

La méthode étapes par étapes pour reprogrammer son cerveau :

Voici les étapes que j’ai suivies :

  1. J’ai repéré les affirmations “toxiques” et les phrases négatives dans mon quotidien.
    Observez-vous et demandez-vous quelles sont les phrases négatives et affirmations toxiques que vous vous répétez tout au long de la journée.
    Par exemple :
    “Je ne veux plus fumer”, “Je suis nulle”, “C’est impossible”…
  2. J’ai construit des affirmations positives qui allaient dans le sens de ce que je souhaitais dans ma vie, de comment je voulais me sentir.
    Par exemple :
    “Je ne veux plus fumer” peut devenir “Je suis libéré de la cigarette”.
    “Je suis nulle” peut devenir “Je suis compétent(e), je suis une femme/homme à succès”
  3. J’ai remplacé mes affirmations toxiques et phrases négatives par ces nouvelles affirmations positives. Le secret : se les répéter dès que vous en avez l’occasion, aussi souvent que possible, tous les jours ! Faites-en un rituel. Dans les transports, sous la douche, avant de dormir… J’ai ajouté les affirmations positives à ma routine matinale. J’ai vu des résultats au bout de quelques jours.

Attention :
Si vous pratiquez 1h d’affirmations positives par jour, mais que vous passez les 23h suivantes à ruminer des affirmations toxiques et des phrases négatives, forcement, ça sera inefficaces. Dès que cela vous arrive, prenez le soin d’immédiatement transformer ces pensées toxiques et pensées positives autant de fois que nécessaire.
C’est pourquoi l’étape une est si importante !

Avez-vous implémenté les affirmations positives dans votre vie ? Souhaitez-vous essayer ? Rendez-vous dans les commentaires sous cet article !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 réflexions sur “Reprogrammer son cerveau grâce aux affirmations positives”

  1. Excellent Sujet, j’ai découvert cette méthode également et je l’applique maintenant lorsque je parle à mes filles. Je remplace “ne fais pas çà” par “fais ceci”. ET cela fonctionne bien.
    Cette méthode a aussi un bon impact sur moi, merci pour ce rappel qui fait du bien au cerveau.

  2. Grand merci pour ce rappel. J’ai dévoré les accorts Toltèques il y a un moment déjà et c’est vrai que l’on a bien trop tendance a utiliser de la négation… simplement reformuler les choses aide énormement. A bientot

  3. Merci pour cet article. Les affirmations positives sont un très bel outil pour changer notre façon de penser et de voir le monde.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :